Incluez Mamas for Africa dans votre testament

La vie a une fin. En pensant à demain, faites de votre mieux aujourd'hui. Comment voulons-nous être commémorés ? Et comment pouvez-vous continuer à propager votre engagement après la vie ? Et peut-être aussi : qu’est-ce que nous pouvons encore signifier quand nous ne serons plus.

Si vous vous posez ces questions, vous trouverez les réponses ici. Vous pouvez continuer à aider. Même si vous n’êtes plus là. Donner une partie de votre succession à Mamas for Africa. Et, grâce à vous, vous venez en aide à de nombreuses femmes et filles vulnérables et blessées qui ont absolument besoin de soins suite à un viol ou un
problème médical grave tel que le prolapsus.

De plus en plus de personnes envisagent, avant la fin de leur vie, de faire un geste significatif pour le futur. Ils le font avec un legs ou une donation. Vous pouvez faire de même et ainsi faire la différence pour de nombreuses
femmes et filles vulnérables dans l’est du Congo.

En certain cas un legs en duo peut être avantageux pour les héritiers, spécialement si vous n’avez pas d’enfants. Et par la même occasion vous soutenez Mamas for Africa.

Voulez-vous plus d’information sur un legs en duo ou une légation à Mamas for Africa ? Alors prenez rendez-vous avec Sandra Nelles. Envoyez un e-mail à sandra@mamasforafrica.be ou téléphonez au 016/20 63 43.

Ou demandez gratuitement notre brochure sur le legs a Mamas for Africa et le guide d’information « Bien régler, bien léguer » de Testament.be.

Vous pouvez vous adresser à Testament.be pour avis juridique gratuit lors de la préparation de votre testament. Vous recevez en toute discrétion une réponse à vos questions. (info@testament.be – 0479/76 00 76).

Ou vous prenez rendez-vous chez votre notaire et discutez avec lui d’un éventuel legs à Mamas for Africa.

Actualité importante: En Flandre à partir du 1er juillet 2021, les tarifs des droits de donation et de succession pour les dons à des bonnes causes seront réduits à 0%. La règlementation fiscale relative aux legs en duo changera toutefois elle aussi en Flandre : cette formule ne générera plus d’avantage fiscal pour tous les décès à partir du 1er juillet 2021.

Pour Bruxelles et la Wallonie, les tarifs et la règlementation fiscale en matière de legs en duo restent inchangés.